Sept Règles Sacrées

pour Comprendre la Bible

Pour Texte noir sur blanc7ReglesSacreesPourComprendreLaBibleNoirEtBlanc.html7ReglesSacreesPourComprendreLaBibleNoirEtBlanc.htmlshapeimage_1_link_0
 
 

Sept Règles Sacrées pour Comprendre la Bible


Il y a plusieurs textes de la Bible qui nous mettent en garde contre les mauvaises interprétations des Écritures et aussi envers l'importance de les garder intactes (Proverbes 30. 5, 6; 2 Jean 9; Apocalypse 22. 18, 19). Jésus Lui-même nous a aussi explicitement prévenus en nous disant: Prenez donc garde à la manière dont vous écoutez; car on donnera à celui qui a, mais à celui qui n’a pas, on ôtera même ce qu’il pense avoir       (Luc 8. 18).

Le but de cette étude est justement d'aider chaque étudiant de la Bible à tirer le maximum de compréhension de la Parole de Dieu. C'est la volonté de Dieu que nous comprenions sa Parole. Mais à nous de faire attention à la manière qu'on la lit et qu'on la comprend!


Il y a beaucoup de gens qui disent que la Bible est trop dure à comprendre et qui croient qu'elle n'est écrite qu'en paraboles.  Pour eux, la Bible est un beau livre mais trop difficile à lire, donc l'étudier est peine perdue. En fait, pour être honnête avec ces gens, il est vrai que la Bible est parfois difficile à comprendre et qu'elle contient des paraboles, mais malheureusement ces gens ignorent que ces faits ne sont que minoritaires.  En effet, c'est dans les quatre Évangiles que l'on trouve jusqu'à environ 100% des paraboles de toute la Bible.  Ainsi, en faisant le compte de ces paraboles dans le Nouveau Testament, on en arrive à moins d’une quarantaine de paraboles proprement dites.  En outre, plusieurs paraboles ont été expliquées directement par Jésus Lui-même (ex. Luc 8. 4-15).


Puisqu'il y a en réalité très peu de paraboles, ceci n'est pas une excuse pour déclarer la Bible comme Livre incompréhensible. Ceux qui lisent réellement la Parole de Dieu ont compris que ce Livre est simple en Lui-même et se révèle aux gens de tous les niveaux d'instruction; parfois même les gens de classe ordinaire en éducation et même les moins pourvus de connaissances ont plus de chance de comprendre la Bible comme Jésus l'a affirmé: ... Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants. Oui, Père, parce que tel a été ton bienveillant dessein... (Mat. 11. 25, 26) 


Néanmoins, il est vrai que certains textes demandent plus d'études que d'autres, mais quel livre ou enseignement ne demande pas d'étude pour une compréhension plus clair?  Apprend-t-on le français, les  mathématiques ,  la géographie.... sans aucune étude?  Alors, comme toute autre matière, l'on aura besoin de lire sérieusement les Écritures pour en tirer le maximum de Son message.


Donc, comment peut-on comprendre la Bible? La réponse est assez simple et elle réside dans la logique du langage.  Il existe, en effet, des règles de base pour la lecture de toute littérature, la lecture de la Bible exige ces mêmes règles.  Sans l'application de ces principes, il est impossible de la comprendre.  Toute personne qui sait lire les appliquera implicitement ou explicitement dans sa lecture.


Ainsi, il est très important de savoir ces règles pour la lecture biblique.  Il en existe sept.  Les voici énoncées brièvement:

1. Qui est-ce qui parle? Qui a écrit ce texte, qui parle dans le texte?

2. À qui parle-t-on? (les destinataires de la lettre Ex. Paul au Corinthiens (1 Co.1.1, 2); ou la personne à qui la parole est adressée dans le texte concerné).


3. De quoi parle-t-on (le contexte littéraire, le sujet, l'idée central du texte). Cette règle est la plus négligée toutes les règles, même par ceux qui la connaissent très bien et qui sont conducteurs religieux!


4. À quelle époque cela a-t-il été écrit (le contexte historique ( ex. l'Ancien ou le Nouveau Testament). Notez qu’il y a trois ères dans la Bible, l’Ère Patriarcale (des pères) de la création à Abraham; l’Ère Mosaïque: de Moïse à la mort de Jésus; et l’Ère Chrétienne : de la résurrection de Jésus à son retour.


5. Que dit-on ailleurs sur le même sujet (Regrouper, le mieux possible, tous les passages sur le sujet; les unir, et en faire la déduction avec le tout; le baptême du Nouveau Testament serait un bon essai pour cette partie).


6. Lire la Parole de Dieu avec un cœur pur (1Timothée 1. 5, 6; Matthieu 13. 10-23). Jésus a dit: Heureux ceux qui ont le coeur pur, car ils verront Dieu! Il est essentiel d’avoir de bonnes intentions quand nous lisons la parole de Dieu. L’orgueil, par exemple, est un vilain obstacle à la compréhension du texte sacré (Matthieu 11.  25, 26). En revanche, si nous lisons et recevons la Parole de Dieu avec un coeur pur, en plus d’y trouver les trésors de la révélation de Dieu, nous y trouverons aussi l’assurance éternel du salut (Jacques 1. 16-25). La Parole de Dieu nous a été donnée afin de nous munir de tout ce dont nous avons besoin pour aimer honorablement notre Dieu et convenablement notre prochain comme nous-même! Toutefois, lire la Bible avec un cœur méchant peut aussi nous transformer en charlatan (2Pierre 3. 16-18) et même en monstre (Actes 7. 51-53)!


 
Page suivante7ReglesSacreesPourComprendreLaBible2.html