L’Église du Nouveau Testament


L’Église du Nouveau Testament: L’assemblé des Sauvés (Actes des Apôtres 2: 36-47).

Pour Texte noir sur blancLEgliseduNouveauTestamentNoirEtBlanc.htmlLEgliseduNouveauTestamentNoirEtBlanc.htmlshapeimage_1_link_0
 
 

   Trouver le salut, et la vraie religion devient de plus en plus difficile de nos jours. Il y a tellement de différentes Églises et de règles de foi. Le choix est si grand que connaître toutes les religions pour y trouver  la bonne est une tâche presque impossible. Parmi les religions les plus connues, il y a les Églises catholiques, anglicanes, orthodoxes, baptistes, évangéliques, nazaréennes, adventistes, mormones, les témoins de Jéhovah... De ces regroupements, il existe divisions par dessus divisions, ce qui augmente en milliers le nombres de dénominations et qui rend la tâche encore plus difficile pour trouver la vraie Église et le vrai Salut. Peut-on quand même trouver l’Église que Jésus a fondé lui-même? Heureusement que oui!


    Pour trouver cette Église, nous aimerions vous faciliter la tâche en vous suggérant de faire ceci: chercher dans uniquement la Parole de Dieu la réponse à cette question. Pour un instant, nous vous proposons de vous laisser guider entièrement par Dieu dans sa parole car il nous affirme à plusieurs reprises que sa Parole est la Vérité (Jean 16. 13; 17. 17; Actes 2).

    Nous sommes persuadés que le vrai Salut et la vraie Église sont révélés dans la Bible et en particulier dans le Nouveau Testament. De toutes les Églises mentionnées plus haut, chacune d’elles reconnaît la Bible comme étant la Vérité et le dessein de Dieu pour les sauvés. Cependant, les interprétations de chacune de ces dénominations sont si différentes qu’aucune d’entre elles en arrive à la même définition.

    Prenons donc ensemble notre Bible pour découvrir cette vérité. Nous ferons ensemble un bref exposé des Actes des Apôtres chapitre 2 et les versets 36 à 47. Nous allons commencer avec la fin du texte (Actes 2. 47) où il est dit que le Seigneur ajoutait chaque jour à l’Eglise ceux qui étaient sauvés. Posons-nous donc cette question: Comment donc pouvons-nous être sauvé afin d’être dans l’Église du Seigneur (Actes 2. 47)? Car Jésus a dit: ... je bâtirai mon Eglise, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront pas contre elle (Matthieu 16. 16-18)


I. En Croyant (La Foi) (Actes 8. 37) v. 36-37.

    Croire est la première réponse du pécheur à l’appel de Dieu par l’évangile. Cependant, ça ne s’arrête pas

    là car on peut facilement croire au message et ne pas y obéir (Jean 12. 48-52ss; Jacques 2. 14-26))

    A. Du fond du cœur (Romains 10. 9-11).

        36Que toute la maison d’Israël sache donc avec certitude que Dieu a fait Seigneur et Christ ce Jésus

        que vous avez crucifié. 37Après avoir entendu cela, ils eurent le cœur vivement touché, et ils dirent à        

        Pierre et aux autres apôtres: Frères, que ferons-nous?


II. EN SE REPENTANT  (Changer d’avis) (Actes 17. 30, 31; Luc 13. 1-5) v. 38a.

    Pierre leur dit: Repentez-vous,

        EX. Si on est sur la route et que la direction où nous allons est à l’opposé de notre destination, on    

               devra faire demi-tour, c’est ça la repentance, changer d’objectif, de direction.


III. EN SE FAISANT BAPTISER (La Conversion) (Le Baptême Jean. 3. 3-8) v.38b-40.

     La conversion ressemble beaucoup à la repentance, mais elle est différente. La repentance, c’est le

     changement d’objectif, de direction alors que la conversion, elle, c’est l’engagement dans la bonne

     direction, le changement, la transformation. La repentace agit au niveau de la pensée, alors que la

     conversion agit au niveau de l’action: elle est la transformation, l’identité espérée par la repentance...

           

            Je me repens signifie,  je  veux changer ma vie.

            je me convertis signifie,  je transforme ma vie.

   

    A. Pour recevoir le pardon et l’Esprit-Saint.

    ...et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous

    recevrez le don du Saint-Esprit. 39Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux

    qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera.

   

    B. Pour se sauver de la perdition (1Pierre 3. 20, 21).

    40Et, par beaucoup d’autres paroles, il rendait témoignage et les exhortait, en disant: Sauvez vous de

    cette génération perverse. 41Ceux qui acceptèrent sa parole furent baptisés; et en ce jour-là, furent

    ajoutées environ trois mille âmes.


IV. en Persévérant  (Hébreux 10. 35-39 )  v. 42-47 .

     L’enseignement de la persévérance est omniprésent dans le N.T. Le mot “persévérance” et tous ses

     dérivés y apparaissent plusieurs dizaines de fois.


    A. Dans la Parole de Dieu v. 42.

        1. L’enseignement.

        42Ils persévéraient dans l’enseignement des apôtres,

        2. La fraternité.

        ...dans la communion fraternelle,

        3. Le repas du Seigneur.

        ...dans la fraction du pain

        4. La prière.

       ...et dans les prières.


    B. Dans la crainte de Dieu.

       43La crainte s’emparait de chacun, et il se faisait beaucoup de prodiges et de signes par les apôtres.

   

    C. Dans la bienfaisance.

        44Tous ceux qui avaient cru étaient ensemble et avaient tout en commun. 45Ils vendaient leurs biens

        et leurs possessions, et ils en partageaient (le produit) entre tous, selon les besoins de chacun.


    D. Dans la simplicité

        46Chaque jour avec persévérance, ils étaient au temple d’un commun accord, ils rompaient le pain    

        dans les maisons et prenaient leur nourriture avec allégresse et simplicité de cœur;


    E. Dans la louange et grâce de Dieu.

           47ils louaient Dieu et obtenaient la faveur de tout le peuple.


    F. Dans l’Église.

            Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l’Eglise ceux qui étaient sauvés.


V. CONCLUSION.

Alors,  pour former la vraie Église, celle que Jésus a bâtie, ou pour en être membre, nous devons avoir obéit à l’Évangile selon son plan de Salut. Beaucoup de gens ignorent ce dessein de Dieu. En effet, les Églises que nous connaissons aujourd’hui ne suivent pas ces prescriptions du Seigneur et enseignent un plan de salut étrangé au Nouveau Testament. Nous devons cependant plaire à Dieu et non aux hommes car il n’existera toujours qu’un seul corps et un seul Esprit, comme aussi vous avez été appelés à une seule espérance, celle de votre vocation; il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, parmi tous et en tous (Éphésiens 4. 4, 5).

Jean Grenier