Pour Texte noir sur blancLaLettreOuLEspritNoirEtBlanc.htmlLaLettreOuLEspritNoirEtBlanc.htmlshapeimage_1_link_0

De la lettre ou de l’Esprit?

 
 

- Au Nom de la Loi, Je Vous Arrête!

- Au Nom de l'Amour de Dieu, Faites-Moi Grâce!


De toute évidence, le plus grand ennemi de l'homme, c'est lui-même! En revanche, la croyance la plus hostile à l'Évangile de Jésus-Christ, c'est la loi, c'est-à-dire, la lettre de la loi, le légalisme; on appelle ça la loi des oeuvres, les oeuvres de mérites et de justifications. Ce problème était courant dans les assemblées du Nouveau Testament. La lettre aux Galates est probablement la lettre qui donne le plus de détails sur ce sujet; elle en parle du début jusqu'à la fin. Dans ce livre on nous dit que la loi est hostile à l'évangile pour au moins cinq raisons fondamentales: (1) elle donne gloire à l'homme et pas vraiment à Dieu (Galates 5. 2-4); (2) elle inspire davantage la confiance en soi et non celle en Dieu (Galates 5. 13-16); (3) elle trouve sa force dans la force de caractère de l'homme et non dans la puissante grâce de Dieu (Galates 5. 2-6); (4) elle méprise le faible et glorifie le fort (Galates 6. 12); (5) elle décourage le pécheur repentant et encourage l'homme qui se pense plus juste que les autres (Galates 4. 29).


L'issue du légalisme, c'est la grâce de Dieu, l'Évangile! Il est très difficile de décrocher totalement de la loi (la lettre) car nous voulons tellement nous justifier par nos propres efforts et non par la foi; et nous avons beaucoup de difficulté à aimer les autres et trop de facilité à s'aimer soi-même! 


Voici une liste de choses que nous faisons au nom de la loi et que nous devrions faire au nom de la grâce. Si vous en avez d'autres à me suggérer, veuillez me les envoyer aussi!!...


                   Au nom de la loi:                                         Au nom de la grâce:


            On coupe les ponts (les relations                 On Construit, on fortifie, on rénove, on restaure

            humaines au sens figuré).                           et on rebâtit les ponts.                                                                                                                                      


            On juge les gens, bons ou mauvais.             On bénit les bons et les méchants.


            On est rancunier.                                        On fait grâce et on pardonne.


            On se vante de rendre la monnaie                On se fait un honneur de passer sur une offense.

            de la pièce.


            On montre notre mauvaise humeur              On est de bonne humeur avec tout le monde,                              

            à ceux à qui l'on en veut.                             sans exception.


            On fait le bien seulement à ceux qui             On fait du bien à tous, même à nos ennemis                        

            partagent la même foi que nous.                  religieux.


            On rend le mal pour le mal.                         On rend le bien pour le mal.


            On soupçonne le mal chez les autres,           On voit ce qui est bien chez les autres, 

            que ce soit par nos impressions,                  que ce soit par nos impressions,

            nos sentiments, nos feelings                        nos sentiments, nos feelings, et nos expériences.

            et nos expériences.


            On tourne le dos aux amis(es) qui               On aime nos amis même et surtout quand

            sont infidèles à notre amitié.                       ils ne sont pas dignes d'être appelés ainsi.


            On se complaît à se souvenir                       On couvre les fautes, et on trouve cela déplaisant

            des fautes d'autrui.                                     et inapproprié d'en parler.


            On compte les fois                                      On se réjouit du privilège de pouvoir aller adorer

            où l'on va au culte.                                     Dieu chaque Dimanche et on recherche toutes les

                                                                             occasions où on peut être ensemble.


            On cherche seulement la                             On trouve que toute personne est belle et à l'image

            compagnie de ceux qui nous                        de Dieu, possédant des dons de Dieu à nous

            intéressent.                                                communiquer.


            On ne voit que les erreurs de                       On voit tout ce que le prochain fait de bien           

            la part du prochain.                                     jusqu'au moindre détail.


            On est dur et on manque de tact                  On met de la grâce et de la sagesse dans nos

            avec ceux qui agissent  mal.                        paroles afin de reprendre avec amour les fautifs.


            On compte les fois où l'on                            On pardonne toujours en espérant que le pardon.                                                                                        

            pardonne                                                   fortifiera le pécheur pour qu'il s'améliore et l'aidera                                                                  

                                                                             à se pardonner lui-même.


            On agit avec orgueil.                                   On fait tout avec humilité.


            On est motivé par la haine.                          On est inspiré par l'amour.


            On surveille avec la loi.                               On cherche toute opportunité de faire grâce.


            On agit avec disgrâce.                                 On a la grâce sur le lèvres.


            On tue et on se dirige vers la mort.              On est une source de vie et on trouve la vie éternelle.


            On marche par nos propres forces.               On marche par la foi.        


CONCLUSION

Ce n'est pas évident de décrocher du légalisme, la lettre de la loi. Puisque c'est une philosophie que l'on justifie tellement facilement, il nous est encore plus difficile de l'abandonner et de changer cette pratique. Sans l'aide de Dieu, nous en sommes toujours vaincus soit par la voie du libertinage ou soit par la voie du conservatisme exagéré. Cette aide de Dieu vient de sa parole et de sa providence. Cela demandera aussi des efforts de notre part.


Ainsi donc, puisque les enfants participent au sang et à la chair, lui aussi, d'une manière semblable y a participé, afin d'écraser par sa mort celui qui détenait le pouvoir de la mort, c'est-à-dire le diable, et de délivrer tous ceux qui, par crainte de la mort, étaient toute leur vie retenus dans l'esclavage. Hébreux 2. 14, 15


...nous avons tous reçu de sa plénitude, et grâce pour grâce, car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ. Personne n’a jamais vu Dieu; Dieu (le Fils) unique, qui est dans le sein du Père, lui, l’a fait connaître. Jean 1. 16-18