Vaincre l’Orgueil

Pour Texte noir sur blancVaincrelOrgueilNoirEtBlanc.htmlVaincrelOrgueilNoirEtBlanc.htmlshapeimage_1_link_0
 
 

QUICONQUE SE RENDRA HUMBLE COMME CE PETIT ENFANT

SERA LE PLUS GRAND...

Matthieu 18. 4


Ce n’est pas toujours facile de prendre conscience de nos erreurs, de nos fautes, de nos péchés et surtout quand ce sont les autres qui nous les rappellent. Dans notre nature humaine, on a plutôt la facilité de voir chez les autres leur défauts au lieu de voir les nôtres. Je crois, cependant, que nous sommes tous capables de reconnaître nos torts en petite ou en grande partie. Nous y arrivons à des degré différents. Plus on est orgueilleux, plus c’est difficile. Plus on est humbles, moins c’est difficile car  l'orgueil d'un homme l'abaisse, mais celui qui est humble d'esprit obtient la gloire.(Proverbes 29:23).


Mais pourquoi sommes-nous parfois si orgueilleux au point de ne pas être capable de ni reconnaître nos fautes, ni d’accepter la réprimande, ni de vouloir changer? et y-a-t-il une issue à ce grand fléau qui ravage notre intérieur?


Je crois que le  problème fondamental de l’orgueil est la sous-estime de soi par rapport à autrui. Notre prochain est parfois difficile envers nous, comme nous le sommes aussi envers lui. Par la jalousie, la rivalité, l’animosité ou la haine que nous exprimons les uns envers les autres, nous nous méprisons tour à tour. Quand c’est nous la victime de tous ces vices,  nous réagissons négativement car cela déplaît à notre nature charnelle qui veut être la plus grande, la plus belle, la  plus puissante... Le roi le plus sage que le monde ait jamais connu a dit sur le sujet: “J'ai vu que tout peine et que tout succès d’une œuvre ne sont que jalousie de l'homme à l'égard de son prochain... (Ecclésiaste 4. 4).


À tous les jours, nous sommes confrontés à une réalité que nous devons accepter. Cette réalité c’est que nous ne sommes pas parfait! Nous sommes faibles, nous n’avons pas tous les talents, nous sommes vulnérables, nous sommes fragiles, nous sommes pécheurs... Ce qui ne nous aide pas du tout et qui nous rend la tâche difficile d’accepter humblement notre imperfection, c’est que nous nous moquons les uns les autres; nous nous provoquons les uns les autres; nous nous abaissons les uns les autres; nous nous comparons trop les uns aux autres. Par orgueil, nous comparons nos forces avec les faiblesses des autres. Par sous-estime de soi, nous comparons nos faiblesses avec les forces des autres.  Nous entrons donc dans un cercle vicieux dont nous ne sortirons jamais avec les moyens, les philosophies et les religions offerts par les hommes.


Ainsi, avec l’orgueil, il nous est impossible d’apprendre de nos erreurs, de demander pardon quand nous avons péché et de donner raison aux autres quand on a tort. Comment donc pourions-nous reconnaître nos torts quand nous croyons que nous avons absolument raison? Comment donc pourions-nous reconnaître nos torts quand nous ne voulons pas que les autres nous reprennent? Comment donc pourrions-nous reconnaître nos torts quand nous sommes obstinés?


L’orgueil est destructeur: il brise notre intérieur car il révèle ce que nous ne sommes pas et cache ce que nous sommes. Par l’orgueil, une personne aimable devient détestable, un bon roi devient un tyrant; un ami devient un ennemi; un bon garçon devient un délinquant etc. L’orgueil recherche toujours la première place qui pourtant n’appartient qu’à Dieu. Dieu pourrait être orgueilleux, mais il ne l’est pas pour autant. Dieu est humble. Il se manifeste aussi aux humbles....


Nous avons été élevés, éduqués, instruits avec  l’orgueil. Dieu nous fait une invitation à sa grande gloire: l’humilité des enfants pour renverser la puissance des orgueilleux. Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur; et vous trouverez du repos pour vos âmes.  Car mon joug est doux, et mon fardeau léger. (Matthieu 11, 28-30).

Jean Grenier


...dans vos rapports mutuels, revêtez-vous d'humilité;

car Dieu résiste aux orgueilleux,

mais il fait grâce aux humbles

1Pierre 5:5.